Le Pays de Lunéville

Renommée pour ses broderies, ses faïences et sa tradition militaire (siège du plus important camp de cavalerie de France au 19ème siècle avec les Gendarmes Rouges), la cité cavalière a les avantages d’une ville moyenne au cœur d’un territoire rural. Imprégnée du siècle des Lumières, Lunéville bénéficie d’un patrimoine architectural de premier ordre. Elle a le privilège de posséder sur son territoire le petit « Versailles Lorrain », château construit au cours du 18ème siècle, sous le règne de Duc Léopold. Les trésors architecturaux de la ville ne se limitent pas au seul château. L’église Saint-Jacques, construite à l’initiative des chanoines de l’abbaye Saint-Rémy entre 1730 et 1747. Mais aussi le Musée des Broderies. L’histoire de la broderie à Lunéville remonte au 14ème siècle, mais ce n’est que trois siècles plus tard qu’elle se développe grâce à une présence plus fréquente des Ducs de Lorraine dans leur résidence de Lunéville. Les artisans-brodeurs adoptent alors le nom de cette ville pour désigner leur broderie au point de chaînette afin de mieux se faire connaître. Son essor s’amplifiera au 18ème siècle avec l’installation de la cour ducale au château de Lunéville. Pour les friands de jardinage, le Jardin de l’Abbé saura vous satisfaire. Ce lieu dédié à la culture permet de mettre en valeur le potager du 18ème siècle. Légumes simples, plantes aromatiques et décorations forment un théâtre vert où se mêlent expositions d’art contemporain et concerts classiques dans le cadre des « Métamorphoses du Jardin de l’Abbé » (entre juin et septembre).